Slaughterers + Red Dawn + Svart Crown @ Montbéliard – 21/10/2017

Depuis près de 15 ans Ultim’ Atome organise des concerts en Franche Comté. Cette association, depuis quelques années, propose ses soirées à l’Atelier des Môles à Montbéliard. En ce week end pluvieux nous nous rendons dans ce lieu mythique pour une date avec trois groupes.

Si la salle est loin d’être remplie Slaughterers n’en a rien à faire, il est à peine 21h que les Doubistes nous balancent d’entrée « Storm In My Head » en pleine tronche. Auteurs de l’excellent Sumus Mortuos  il n’y a qu’à se délecter de cette dose de gros death metal délivrée par une formation pas mal remaniée au cours de ces dix huit derniers mois. D’origine il ne reste que Tik à la guitare et au chant ce qui aura le mérite de surprendre quelques spectateurs. Malgré les changements de line-up le groupe n’a jamais été aussi efficace que ces derniers temps. Le son est excellent et Slaughterers tient la scène remarquablement. Les quarante minutes passent toutes seules et les spectateurs ont pris beaucoup de plaisir.

Red Dawn investit rapidement les planches. Malheureusement le death des Rennais est moins percutant que celui de Slaughterers la faute, principalement, à un son beaucoup moins bon. Si le capital sympathie est bien présent la sauce ne prend pas et je décroche en moins de dix minutes, dommage…

Svart Crown fait partie des leaders de la scène metal extrême en France. Avec quatre albums et plusieurs centaines de concerts à travers le monde ces mecs n’ont plus rien à prouver. Mélangeant habilement le death metal avec des ambiances black on sent que quelque chose de spécial va se passer. Dès le début du set on se prend une grosse branlée, tout y est : Passion et professionnalisme peuvent cohabiter et Svart Crown en est la meilleure illustration. Les lights sont magnifiques et ajoutent au concert des Français une atmosphère aussi glaciale que fascinante, il faudra trois titres pour avoir un son quasi parfait. Le groupe pioche dans ses différents disques en mettant, évidemment, Abreaction  à l’honneur. JB est un frontman impressionnant, ses musiciens ne sont pas en reste, kevin Paradis est impérial derrière les fûts. Avec une prestation de ce niveau il n’est pas étonnant de les voir tourner aussi intensivement. L’une des claques de l’année, à voir et à revoir !

Utim’atome a proposé à nouveau une excellente soirée avec une affiche cohérente. On regrettera, cependant, la faible affluence. L’adage « les absents ont toujours tort » s’applique parfaitement cette fois ci…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *