GRAVITY – Noir (2017)

Les Montpelliérains de Gravity reviennent en ce mois d’octobre 2017 avec un nouvel album sobrement intitulé Noir.

Si le titre de cet album peut paraître simple au premier abord (quoique), ce n’est clairement pas le cas du contenu de ce CD. 

En effet, ici, Gravity ne joue pas un banal Modern Metal. Des éléments de Progressif Metal, Deathcore ou encore Death Melodic viennent se greffer autour de cet univers.  La chanteuse (Emilie) excelle dans le chant guttural jusqu’à ridiculiser certaines personnes  s’y essayant, mais nous prouve également que son talent ne se résume pas seulement à cela. Le chant clair fait quelques apparitions comme sur les morceaux « Noctifer – De l’Homme au Loup » ou « Dune » où, sur ce dernier morceau cité, le chant clair et guttural se mélange à merveille et donnant une impression étonnante comme si la chanteuse était en proie à un conflit à l’intérieur d’elle-même.

Pour revenir au morceau « Noctifer – De l’Homme au Loup », ce dernier est sans doute l’exemple parfait de la variété que nous propose Noir. Au sein de ce même morceau, un breakdown venant des profondeurs de la Terre nous enfonce au plus profond de la noirceur avant une accalmie ne faisant que repousser l’échéance d’une explosion imminente.

Du point de vue mélodique, Noir est une mine au trésor. Le morceau « Noctifer – Le Porteur de Nuit » s’ouvre avec une magnifique mélodie au piano avant que des rafales de riffs de guitare viennent me percuter de plein fouet. L’album est parsemé de moments d’accalmies où l’auditeur peut souffler quelques instants sur des mélodies planantes et enivrantes sur lesquelles s’ajoutent la voix claire d’Emilie ou une ligne de basse donnant une certaine profondeur à l’ensemble.

Gravity nous dévoile donc un troisième album varié et très bien travaillé, nous transportant du début à la fin dans un univers solide.

7.5/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.