ROCK ALTITUDE FESTIVAL @ Le Locle (Suisse) – 11/08/2017

Après une excellente année 2016, le festival Rock Altitude situé au Locle (Suisse) revenait cette année pour une 12ème édition avec une nouvelle fois sa journée tournée sous le signe du Metal. 

Malgré la pluie et le froid (10°C c’est peu pour un mois d’août), les festivaliers étaient au rendez-vous pour cette affiche éclectique au plus haut point : du Black Metal gospel avec Zeal & Ardor au Melodic Death Metal de Children Of Bodom en passant par le Heavy Metal gothique avec ses quelques notes électro de Silver Dust, il y en avait pour tous les goûts.

Cette journée s’ouvre justement avec le groupe Silver Dust. Le groupe est loin de m’être inconnu. En effet, comment oublier sa magnifique prestation lors du Coming Of Rock 2017 (voir live report ici). La présence scénique de chaque musicien et la théâtralisation étaient quasi parfaites et chaque musique, mélangeant de gros riffs de guitares électriques et les envolées lyriques de Lord Campbell étaient à tomber par terre. Le batteur dégageait une énergie tout simplement incroyable et tout ça avec le sourire. Ce groupe ira très loin.

Papertank nous donnait rendez-vous sur la deuxième scène, située sous un chapiteau, et, malheureusement, passer après un groupe comme Silver Dust n’est rarement chose aisée… Malgré tout, les mortuaciens n’ont pas baissé les bras et ont donné toute leur énergie sur scène.

Impure Wilhelmina fût sans doute le groupe que j’attendais le plus ce soir. En effet, leur dernier album Radiation fut un vrai coup de coeur pour moi. La setlist est composée en grande partie des morceaux de cet album mais les compositions n’ont pas su me transporter autant que dans le CD, faute à un chanteur n’arrivant pas vraiment à faire décoller sa voix et à une présence scénique quasi absente. Malgré tout, en tant que fan, je leur laisse une seconde chance pour me faire voyager en concert.

C’est au tour des Népalais d’Underside et leur Metalcore de nous botter les fesses. Le groupe n’était initialement pas prévu à la programmation mais a finit par avoir la lourde tâche de remplacer Walls Of Jericho qui a dû annuler sa tournée européenne. Le groupe n’a pas mit 5 minutes pour envahir le chapiteau d’une énergie folle et les Circle Pit, Wall Of Death, Pogo et Slam s’enchaînaient à vive allure. Leurs compositions se veulent rapides, violentes et exécutés avec brio. 45 minutes de pure folie !

Zeal & Ardor était également un groupe que j’attendais impatiemment de voir en concert au vu de leur originalité musicale : mélanger les chants des esclaves noirs et le Black Metal. Le set m’a transporté et l’énergie que dégageait le groupe était intense. Manuel Gagneux, l’homme derrière ce projet, a également été très ému par l’engouement du public.

Ce fut la deuxième fois en peu de temps que je vis Nostromo en concert. En effet, la première fois fût lors de l’Impetus Festival 2017 (cliquez ici pour voir le live report). La setlist n’a pas changée depuis cette première fois, ni même la puissance que dégage le groupe en concert.

C’est au tour  du groupe que tout le monde attendait de faire son entrée sur la Mainstage : Children Of Bodom. Autant vous le dire tout de suite, je suis loin d’être un fan absolu du groupe mais il serait pas juste de dire que le groupe est mauvais en live. Les musiciens sont très bons derrière leur instrument et le synthé donne une touche de mélodie à l’ensemble même s’il se fait trop rare. Le groupe a également joué d’anciens morceaux comme « Red Light In My Eyes », pour le plus grand plaisir des fans.

Cette journée se termine en beauté avec Wolves In The Throne Room et son Black Metal. Malheureusement, les musiques ne m’ont pas autant transporté comme je l’aurai espéré… Le manque d’originalité face à des groupes comme Midnight Odyssey ou Zeal & Ardor, par exemple, y est sans doute pour quelque chose.

Pour conclure, cette journée Metal au Rock Altitude Festival a été une nouvelle fois une réussite grâce à sa programmation éclectique et ce ne sera pas la pluie ni le froid qui m’empêchera de dire le contraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.