COMING OF ROCK 2017 (29/30 avril) Le Russey (DOUBS)

L’affiche du Coming Of Rock, un fest se produisant dans un petit village de campagne doubienne promettait d’être alléchante, surtout qu’il se déroulait sur deux jours avec des groupes (9 au total) de tous styles, autant Metal que soul et funk, mais je ne vais traiter ici que des groupes Metal qui nous intéresse, ils étaient au nombre de quatre :

SILVER DUST : un groupe suisse mené de main de maitre par Kiki Crétin aka Lord Campbell, ancien gardien de hockey sur glace qui s’est reconvertit dans la musique. On peut dire que ça lui a réussi. Ce groupe joue un rock onirique mêlant l’univers de Tim Burton avec quelques petites touches électroniques bien senties, ce qui rend la musique forte attrayante. Le batteur complètement barré, possédé par son instrument ajoute aussi dans l’ambiance (à noter que ce batteur est chanteur dans un tout autre style, rock années 60/70 du nom de SERIOUSLY SERIOUS. Et tout le décorum trônant sur scène (miroir-écran qui diffuse un visage de femme bougeant façon danse indiennes plus les costumes des musiciens eux même, tableaux divers, etc…), rajoute de la superbe à ce groupe étonnant. Un set trop court, pour moi et un groupe que je suis prêt à revoir volontiers.

MASS HYSTERIA : Le groupe de Nu-Metal, en pleine tournée pour leur dernier album « Matière Noire » depuis 2015, nous gratifie d’une venue au Russey, après un passage mémorable à La Rodia dans la capitale du Doubs. Campagne présidentielle oblige, point d’ « Enfer Des Dieux » pour ne pas parler de sujets politiques, par contre une chanson fut remis au goût du jour, ce fut « Plus Qu’Aucune Mer », chanson apparaissant sur l’album « Noir » éponyme avec une musique plus péchue. Une occasion de plus de voir officier à la basse leur nouveau musicien, Jamie Ryan, fort bien intégré dans le groupe et remplaçant Atom, partie vers d’autres projets. A noter que j’ai eu le privilège, avec d’autres personnes membres du fan club du groupe, d’assister à une partie du soundcheck et de rencontrer et parler avec Mouss et Yann, un moment gravé à jamais en moi.

FOREVER STILL : Un groupe de filles danoises jouant un Metal alternatif des plus pêchu. Maquillées comme des guerrières, on sent chez ces filles une folle passion pour la musique, bien que chez moi (je ne sais pas si c’est dû à l’heure tardive de leur passage, 23H), ça ne m’a pas touché plus que cela. J’ai trouvé leur set long et ennuyeux au possible. Même en cherchant bien et en me forçant un peu, je n’ai pas du tout accroché à leurs chansons.

SIDILARSEN : Le groupe français de Rock-Metal a vraiment donné tout ce qu’il avait et le public le lui a bien rendu. Ils sont venus défendre leur dernier album en date : « Dancefloor Bastards ». Deux écrans géants de chaque coté de la batterie diffusaient des images flashy en noir et blancs issus de l’univers du groupe. Le public jammait comme jamais, ça bourrinait sévère dans la salle des fêtes. Le clou du spectacle fut la dernière chanson : « Des Milliards », scandés à l’unisson par la fosse en délire.

 

 

Enregistrer

Une réflexion sur « COMING OF ROCK 2017 (29/30 avril) Le Russey (DOUBS) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.