SEQUANE FEST IX @ ATELIER DES MÔLES, MONTBELIARD

La scène Black Metal est loin d’être absente du territoire franc-comtois, loin de là ! Tous les ans, le Sequane Fest, organisé par La Horde Sequane, se déroule dans l’Atelier des Môles à Montbéliard. 

Je m’y suis donc rendu, pour la deuxième année consécutive, à cette neuvième édition, qui, au vu des groupes annoncés, prévoyait d’être dantesque.

En effet, le cultissime groupe finlandais Impaled Nazarene trônait en haut de l’affiche, et rien que ça, ça vaut son pesant d’or !

Mais les quatre autres groupes présent à cette soirée ne sont pas moins respectables, loin de là ! Dux, Malhkebre, Whiskey Ritual et Cirith Gorgor avaient la ferme intention de retourner la salle.

Malheureusement, je suis arrivé légèrement en retard au festival et je n’ai donc pas pu profiter du groupe qui ouvrait cette soirée, Dux. Je ne vais donc pas m’y attarder.

C’est au tour des toulousains de Malhkebre de monter sur scène. Je ne connaissais pas du tout ce groupe avant ce soir, mais je ne suis clairement pas près de l’oublier. Une musique malsaine, sombre et torturée s’abat sur la salle avec un chanteur ayant une prestance scénique tout simplement incroyable. Ses yeux démoniaques vous fixent et sont prêts à sortir de ses orbites, contrastant avec un maquillage noir et un symbole blanc sur le front, ce qui provoque pas mal de frissons dans l’assemblée. Nous pouvons dire clairement qu’il est possédé par sa musique au vu de son regard, ses gestes et la passion qu’il met dans ce qu’il fait. Il n’hésite pas non plus à aller au contact des spectateurs et finit le set sans un mot en se fondant dans la foule. Une expérience incroyable et sans doute le concert le plus malsain qui m’ait été donné de voir, et également l’un des meilleurs.

Changement d’ambiance avec Whiskey Ritual. Ce groupe italien nous joue un Black’n’Roll particulièrement dynamique où les pogos et les slams venaient de partout. Une ambiance folle régnait. Le public scande aisément les titres « In Goat We Trust » ou encore « Blow with the Devil » et malgré un mec bourré particulièrement chiant et cherchant la merde au chanteur (qui a failli lui en coller une), ce  dernier n’a pas hésité à partager le contenu de sa bouteille de whisky à ceux qui tendaient leur verre. Le rituel du Whisky en quelque sorte !

L’avant-dernier groupe monte sur scène et il s’agit de Cirith Gorgor et son Black Metal classique. La prestation des Néerlandais fut très professionnelle et assez monstrueuse malgré le problème de santé du bassiste qui se trouvait sur une chaise. Mais passer après les concerts fous de Malhkebre et Whiskey Ritual n’est malheureusement pas chose aisée et l’ambiance retomba quelque peu. Il faut dire que leurs musiques, aussi bonne soit-elle, n’est pas très innovante… Mais un très bon set malgré tout !

Puis vint le moment que tout le monde attendait : Impaled Nazarene. Et tout devint fou ! Les pogos et les slams s’enchaînaient sans relâche. En même temps, comment rester stoïque devant des titres comme « Armageddon Death Squad » ou « We’re Satan’s Generation ». Les musiciens donnent tout ce qu’ils peuvent et le public en demande inlassablement. Un pur moment de bonheur. La soirée se finit de la plus belle des manières.

En bref, cette nouvelle édition du Sequane Fest fut très réussi avec cinq groupes incroyables. Le concert qui m’a le plus marqué fut clairement celui de Malhkebre et son chanteur possédé, mais ceux d’Impaled Nazarene et Whiskey Ritual furent démentiels avec un publique devenant fou et des musiques vous donnant la patate pour un bon bout de temps.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.