HELIOSS – Antumbra (2017)

Si Helioss ne vous dit pas grand-chose, ne paniquez pas, ce fût également le cas pour moi il y a peu. Mais ce groupe de Symphonic Black/Death Metal originaire de Paris sortira son troisième album le 26 mars prochain via Apathia Records, et c’est donc l’occasion pour moi de vous parler de ce nouvel album s’intitulant Antumbra

L’album s’ouvre avec les titres « The World is Ours » et « Santhara », mêlant Black et Death Metal avec brio sans oublié une mélodie omniprésente au vu de l’ouverture de l’album avec un piano mélancolique et profond ou encore du violon au début du titre « Santhara », avant de recevoir une claque envoyé par un growl sublime et maîtrisé de la part de DM.

Verrai-je un moment d’accalmie ? Le titre « Dernière Nuit » s’ouvre à la guitare acoustique et un solo de guitare tout en douceur avant d’être réveillé par un growl puissant et en français s’il vous plaît ! Pour ce qui est du refrain attendez-vous à l’avoir dans la tête pendant un certain temps.

« The Ninth Hour » est le titre le plus long de cet album et n’est pas le plus accrocheur qui soit mais il a le mérite de ne pas s’essouffler et reste droit, puissant et mélodieux de la première à la dernière minute.

Helioss n’en finit plus de nous impressionner par sa qualité de composition, et le titre « Bring Forth the Rain », mélangeant la puissance et la brutalité du Black/Death Metal à la guitare acoustique se rapprochant du flamenco, ne me fera pas mentir. Nous avons donc à faire à deux styles musicaux qui n’ont a priori pas grand-chose en commun mais qui se mélangent à la perfection. Juste sublime.

Le titre « Drowing In Your Light » est marqué par ses riffs de guitare tous plus géniaux les uns que les autres, et, là où le titre « Screaming in Silence » donne une certaine mélancolie, « Above » prend la relève en écrasant tout sur son passage.

L’album se termine en beauté avec « The Sun is Gone » et « Coupables » dont la grande force est le piano pour le premier et un superbe chant français pour le dernier.

En bref, ce nouvel album d’Helioss ne vous laissera pas indifférent. En effet, par sa qualité de composition, son mélange Black/Death Metal parfaitement bien géré et ses mélodies entêtantes et sublimes, Antumbra est, sans conteste, l’une des meilleurs sorties de ce début d’année…

8/10

 

 

 

2 réflexions au sujet de « HELIOSS – Antumbra (2017) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *